2016 : année de l’Ouverture de Cuba : mes vacances à la Havane

Pour l’année 2016, je n’oublierais jamais vacances formidables que j’ai passé à Cuba. J’ai déposé mes valises dans une île mythique des caraïbes et dans une ville fascinante, envoûtante et attachante. Imaginez une vieille ville figée dans son passé, classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO, un passé coloniale avec ses palais du XVIème au XVIIIème siècle, ses façades ombragées, ses façades ouvragées, imaginez aussi une ville figée dans les années sixties où l’on a jamais vu autant de belles voitures américaines superbement restaurées, imaginez enfin une ville de fête où l’ambiance est caliente, la Havane. Voilà où j’ai passé mes vacances pour 2016, et tout cela chargé plein d’histoire.

Quelques conseils si vous voulez faire comme moi, passer des vacances à la Havane

L’un des bons moyens de se déplacer à la Havane, c’est une espèce de touque-touque à vélo, pour un petit tour de la ville ou un grand tour pour voir les monuments de la ville, c’est très pratique même si c’est un peu cher car il n’est pas mieux d’aller à pieds car avec la chaleur qu’il fait, c’est un peu dur.

libelos.com-havane-cuba

Les incontournables de la ville

Il existe plusieurs monuments qu’il faut absolument découvrir lorsqu’on visite la Havane. Le Capitole est par exemple le véritable symbole de la Havane construit entre 1920 et 1929. C’est une réplique quasi-parfaite de celui de Washington qui se trouve aux États-Unis. Il a été depuis longtemps le siège de la chambre des représentants et du Sénat de Cuba, lorsque j’y été, il été encore en travaux et je crois de nouvelles fonctions politiques lui sera attribuées, mais c’est un très bon monument, c’est le point de repère de la ville de la Havane. J’ai pu visiter le Gran Teatro qui s’est construit en 1915, découvert le parc central. J’ai également passé quelques jours à l’Hôtel Ingleterra qui s’est bâti en 1875 qui est une véritable institution à la Havane, un vrai bon plan, une terrasse magnifique, une vue sur les toits assez époustouflante. Ensuite, découvrez aussi la Plaza de la Catedral, la Plaza Viera qui est l’une des plus belles places de la Havane. C’est véritablement un joyau architectural où se regroupent des demeures nobles, bourgeoises, riches commerçants qui se sont fait construire les symboles de leurs richesses. Les demeures vont du XVIème au XIXème siècle. Sur le chemin du couvant Saint-François d’Assise, n’oubliez pas de vous arrêter à la maison du Marquis Dusquene qui s’est transformée aujourd’hui en bar et maison d’hôte qui marque la présence française dans la Havane. L’Eglise Cotento et le musée des arts religieux de Saint –François d’Assise est une visite à ne pas louper à côté de la Plaza Viera. En sortant du couvent, sur la gauche, une statue en bronze assez originale, c’est vraiment une star locale. Il s’agit d’un personnage qui a réellement existé dans les années 20 et paraît-il qu’en lui tortillant la barbichette, cela peut porter bonheur donc n’hésitez surtout pas. Il en existe encore d’autres incontournables, du coup, si vous êtes curieux, lancez-vous à la découverte de cette magnifique ville.

En tout cas, pour moi, ce fut de belles vacances, surtout très dépaysant et plus évanouissante que ma virée a Malte, pays trop occidentalisé pour vraiment profiter d’un changement culture, que vous pouvez découvrir sur ce site.